Téléphone: 01 84 23 01 93
Email: contact@vecteurenergie.fr

ÉVALUEZ
VOS DÉPENSES
ÉNERGÉTIQUES

  • Économie d’énergie
  • No Comments
  • vecteur-energie

Installation d’une pompe à chaleur, quels sont les points de vigilance

pompe a chaleur aide etat

Installation d’une pompe à chaleur

Équipement indispensable du logement, la pompe à chaleur existe en plusieurs modèles et offre de nombreux avantages aux utilisateurs. Pour tirer le meilleur parti de celle-ci, il convient de connaitre le processus d’installation et d’aménagement. C’est le meilleur moyen d’éviter d’éventuelles erreurs lors de sa pose. Zoom sur les points de vigilance en matière d’installation d’une pompe à chaleur.

Le professionnel installateur

Peu importe le modèle à installer, la pompe à chaleur reste un équipement sophistiqué devant être installé par un professionnel. Vous aurez donc à faire appel à un installateur. Vous devez veiller à ce que ce dernier soit effectivement un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette certification est la garantie qu’il maîtrise réellement la pose de ce type d’appareil. Vérifiez également que l’installateur dispose d’un équipage crédible et conforme aux caractéristiques de votre habitation. N’hésitez pas non plus à exiger du professionnel la présentation d’une attestation d’assurance en cours de validité. Dans son devis, celui-ci doit impérativement mentionner tous les points d’une étude thermique (hauteur sous plafond, exposition et isolation) du logement. Pour avoir le meilleur rapport qualité/prix, il est recommandé de solliciter plusieurs devis.

Les dimensions de la pompe à chaleur

Les caractéristiques et besoins d’un logement n’étant pas standards, vous devez veiller à ce que l’appareil à installer soit adapté à ceux de votre habitation. Les modèles de pompe à chaleur disposent de puissances variées. Ne vous basez pas sur la forme d’une pompe à chaleur pour vous décider. Assurez-vous de choisir celle qui convient aux besoins de chauffage de votre logement. En réalité, installer une pompe à chaleur surdimensionnée ou trop puissante pour votre maison provoquera une surconsommation. Vous courez le risque dans le pire des cas de devoir changer plus tôt que prévu votre équipement en raison d’une vétusté précoce. Dans le même sens, il faudra faire attention à ne pas succomber à la beauté d’une pompe à chaleur. En effet, les nouveaux modèles étant plus silencieux et esthétiques, ne sont pas forcément les plus adaptés à votre logement. Pour trouver l’appareil adéquat à vos besoins, demandez l’avis un expert qui saura vous indiquer le bon dimensionnement.

L’emplacement et les clauses du contrat

Un autre point sur lequel vous devrez être vigilant est l’emplacement où sera installée votre pompe à chaleur. Elle doit être posée loin de vos fenêtres de chambres et dans un endroit éloigné du voisinage afin d’éviter les risques de conflits. Qu’elle soit accolée à une salle de bains ou à votre garage, tenez-la loin des zones de passage pour éviter de l’endommager. De même, les éléments météorologiques doivent être pris en compte lors de l’installation de cette machine. Afin de bénéficier au maximum de votre investissement, installez-la dans un lieu à moitié ouvert afin de la garder des grands vents.

Évitez également de poser votre pompe à chaleur sous l’extrémité d’un toit au risque de la faire abîmer en cas de gel ou de neige. Avant d’approuver un contrat d’installation de pompe à chaleur, assurez-vous que la réception des travaux et la mise en service soient conjecturées dans l’offre. Il est vivement conseillé de sommer des conditions de garanties libellées. Faites également preuve de vigilance lors de la fin des travaux en mentionnant les vices plausibles dans le procès-verbal. N’oubliez pas non plus de concevoir un contrat de maintenance annuelle de votre pompe à chaleur.

Installation pompe à chaleur air air

Les pompes à chaleur à air peuvent être soit montées sur un mur, soit positionnées sur le sol.

Tout d’abord, vous devez trouver un endroit approprié pour installer l’unité principale. Celle-ci doit idéalement se trouver dans un endroit abrité et sûr, où elle ne sera pas soumise à de fortes pluies ou à des vents violents et où elle ne sera pas manipulée par des passants. Vous devez également disposer d’un espace raisonnable autour de l’unité (environ 200 mm pour certaines unités murales, davantage pour les systèmes plus grands installés au sol).

L’installation comprendra une partie extérieure et une partie intérieure, assurez-vous donc qu’il y a également suffisamment d’espace à l’intérieur. Une fois les deux unités montées sur leurs supports, les tuyaux de réfrigérant et de vidange sont raccordés puis isolés, à l’intérieur comme à l’extérieur. L’ensemble du système peut ensuite être raccordé à votre système de chauffage intérieur, tel que la chaudière ou les radiateurs.

Installation pompe à chaleur air air

Installation d’une pompe à chaleur géothermique

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique est beaucoup plus complexe que celle d’une pompe à air. Vous aurez tout d’abord besoin de l’espace nécessaire à la pose des tuyaux et vous devrez prévoir un accès aux équipements lourds tels que les pelleteuses.

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique ne devrait pas nécessiter de permis de construire, malgré les perturbations causées par le creusement du sol, car elle est considérée comme un développement autorisé. Si vous vivez dans un bâtiment classé ou dans une zone de conservation, les règles seront différentes. Dans tous les cas, il est toujours sage de vérifier d’abord auprès de votre municipalité que votre installation est possible.

Si vous avez suffisamment d’espace dans votre jardin, une série de tuyaux horizontaux qui collectent la chaleur sur une grande surface est probablement la meilleure option. Si vous disposez d’une petite surface, il peut être possible de creuser verticalement en forant un trou jusqu’à 100 m de profondeur. Cela dépendra évidemment de la nature du sol sous votre propriété et peut nécessiter une étude complète qui pourrait ajouter un coût important à la construction.

Les tuyaux du réseau extérieur alimentent la pompe à chaleur à l’intérieur du bâtiment, qui se connecte ensuite à l’alimentation de chauffage existante, comme les radiateurs, comme dans le cas d’une pompe à chaleur à air.