Téléphone: 01 84 23 01 93
Vecteur Energie > Vecteur Énergie : le Blog > Économie d’énergie > Pompe à chaleur comment ça marche
Pompe à chaleur comment ça marche .jpg

Pompe à chaleur comment ça marche

  • Économie d’énergie
  • Aucun commentaire
  • Vecteur Energie redaction

Comment fonctionne une Pompe à Chaleur ?

 

Vous êtes intéressé par les pompes à chaleur mais n’y connaissez rien ? Vous voulez profiter des baisses de factures qu’elles engendrent ?

 

Les pompes à chaleur offrent bien des avantages, à condition de bien choisir.

 

Dans cet article nous aborderons :

Pour découvrir tous les avantages des pompes à chaleur, lisez ce qui suit.

 

• Quel est le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur ?

 

Une pompe à chaleur transforme une ressource naturelle en chaleur et fonctionne selon un principe qui se déroule en 4 étapes.

 

Analysons-le au travers de ses composants :

 

  1. Le compresseur : comprime le gaz arrivant de l’évaporateur pour le transformer en vapeur haute pression.

 

  1. Le condenseur : c’est le 1er échangeur de l’installation, il récupère la vapeur haute pression pour la diffuser sous forme de chaleur dans l’habitat. Après cette opération, la vapeur ressort sous pression à l’état liquide.

 

  1. Le détendeur : récupère le liquide haute pression et abaisse sa température et sa pression afin de le préparer à l’étape suivante.

 

  1. L’évaporateur : soit, le 2e échangeur, récupère les calories de la ressource utilisée (eau, air, sol), pour réchauffer le liquide basse pression venant du détendeur et redémarrer le cycle en le renvoyant dans le compresseur.

 

Sur une pompe à chaleur réversible, le circuit s’inverse et le compresseur prend le rôle de refroidisseur d’air.

 

• Comment se chauffer avec une pompe à chaleur ?

 

La superficie et la ressource naturelle que vous souhaitez utiliser déterminent le type de pompe à chaleur pour votre installation.

 

Les différents types :

 

  • Pompes à chaleur eau-eau (hydrothermique) : elles puisent dans la nappe phréatique pour distribuer l’énergie dans votre logement. Elle nécessite d’engager des travaux de forage importants.

 

  • PAC (géothermique) : à l’aide de capteurs dans le sol, l’énergie est récupérée et diffusée sous forme de chaleur vers un plancher chauffant ou des radiateurs. Elles impliquent d’importants travaux d’installation de tuyaux et de capteurs.

 

  • PAC air-air (aérothermique) : elles aspirent les calories de l’air extérieur pour chauffer l’intérieur ou rejeter l’air chaud à l’extérieur pour diffuser de l’air frais à l’intérieur.

 

  • PAC air-eau (aérothermique) : fonctionne comme une air-air en captant l’énergie dans l’air, mais pour la diffuser vers des radiateurs ou un plancher chauffant. Elles permettent également la production d’eau chaude tout en restant réversibles.

 

 

Aujourd’hui, les pompes à chaleur aérothermiques sont appréciées grâce à leurs prix inférieurs et leurs installations moins contraignantes.
Tout en consommant peu et en étant éligibles à différentes aides financières.

 

• Quel est le prix d’une pompe à chaleur ?

 

L’acquisition d’une PAC est un investissement à long terme qui vous permettra de faire des économies.

 

Le prix d’une pompe à chaleur varie de 5.000 à 20.000€ en fonction de la superficie à couvrir et du type de pompe.
En compensation, elle permet de diviser vos factures d’énergie par 2 ou 3, voire plus.

 

Cette estimation ne tient pas compte des nombreux dispositifs d’aide financière mis en place.

 

Pour vous faire une idée, les barèmes de prix au m2 de 2021 s’échelonnent de 60€ TTC au m2 pour les PAC air/air et air/eau, à 180€ TTC au m2 pour les PAC eau/eau.

Pour une évaluation précise de votre projet, prenez contact avec nos conseillers, nous établirons un diagnostic sur mesure et vous présenterons les aides financières auxquelles vous êtes éligible.

 

• Comment bien utiliser une pompe à chaleur ?

 

Utiliser une pompe à chaleur de la façon la plus idéale possible demande quelques précautions (en fonction du type de PAC) :

 

  • vérifier les débits et niveau d’eau dans le circuit
  • régler le thermostat en fonction de la température extérieure
  • nettoyer régulièrement les arrivées d’air des ventilateurs
  • faire suivre un entretien régulier par un professionnel habilité

 

En respectant ces notions de base, la pompe à chaleur assurera un service optimal durant 15 à 20 ans.

 

• Pompe à chaleur : notre avis

 

Vous connaissez désormais les pompes à chaleur, les différentes alternatives et comment elles fonctionnent.

 

Vous savez également établir le prix moyen d’une PAC.
Et vous avez découvert quelques conseils pour en optimiser la longévité.

 

Selon nous, les pompes à chaleur deviennent des alternatives crédibles à tous les systèmes de chauffage existant.

Le prix était son seul frein, mais le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs pour en accélérer l’adoption à moindre coût.

 

En fonction de votre projet, il y a assurément la possibilité d’y intégrer une pompe à chaleur en bénéficiant d’une aide financière.

 

Contactez nos conseillers qui pourront vous guider au mieux.